Risques importants en cas d’incapacité à rembourser son crédit immobilier

crédit immobilier

Souscrire à un emprunt immobilier signifie que vous vous engagez à rembourser les mensualités selon les termes du contrat. En effet, un crédit constitue un engagement de remboursement suivant un délai précis. Cependant, il peut arriver qu’un événement empêche de respecter son remboursement. Cela entraine une situation désagréable de prêt impayé et certains inconvénients. Quels sont donc les risques de cette incapacité de remboursement de son crédit immobilier ? Découvrez la réponse à cette interrogation dans ce présent article !

Saisie du bien hypothéqué par la banque

L’hypothèque est une forme de contrat d’emprunt immobilier. Il permet à la banque d’accorder un prêt sans trop d’inconvénients. En effet, l’hypothèque constitue une garantie de remboursement. Il peut s’agir du bien immobilier que vous comptez acquérir ou une propriété qui est déjà en votre nom. En cas de défaut de paiement des mensualités, la banque ou l’organisme prêteur a la possibilité de saisir ce bien. D’abord, l’entreprise prêteur engage ainsi un huissier pour transmettre un commandement. Ce document exige aux emprunteurs de régler ses dettes suivant le délai inscrit. En général, une semaine ou plus est accordée au client pour payer son remboursement de crédit. Dès que le propriétaire atteste la réception du commandement, il n’a pas le droit de mettre en vente son bien. Si le client ne règle pas encore ce qu’il doit après un certain délai, un huissier peut établir un procès-verbal. Le bien hypothéqué saisi sera par la suite mis en vente aux enchères par la banque.

Recours aux différentes garanties de l’emprunteur

À part l’hypothèque, le client peut souscrire à un contrat d’emprunt immobilier avec cautionnement. Ce type de modalité pour avoir un crédit financier permet de faire appel à un intervenant extérieur. Cette société à part prend ainsi en charge ses mensualités en cas d’incapacité de remboursements. Mise à part cette caution, le salaire peut aussi être considéré comme garantie d’emprunt immobilier. Vous avez établi un contrat définissant que votre salaire est compris en tant que garanties de prêt ? La banque peut alors avoir l’autorisation de saisir cette indemnité. Il peut donc être retiré par la banque pour régler vos impayés. Avant de pouvoir saisir l’indemnité de l’emprunteur, l’organisme financier doit prévenir le client à l’aide d’une lettre recommandée.

Consigné à la liste noire de la banque centrale

Votre nom sera inscrit dans la liste des impayés d’emprunt immobilier au Centrale des Crédits aux Particuliers. Votre profil d’emprunteur sera donc entaché par ce problème d’insolvabilité. Pour de prochaines demandes de crédit, il est fort probable que votre projet tombe à l’eau. Les mauvais payeurs sont ainsi répertoriés dans cet inventaire. Tous les banques et organismes habilités dans le prêt financier ont le droit de consulter cette liste. Si bien qu’il vous devient impossible d’obtenir un prêt à cause de votre nom sur l’inventaire. Lorsqu’un client emprunteur n’arrive pas à payer ses mensualités de plus de trois mois, la banque avertit ainsi la centrale. À savoir que cette sanction dure dix années au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close