Astuces pratiques pour bien choisir sa couette anti acariens

couette

S’il y a un linge de lit indispensable en hiver, c’est sans doute la couette. Celle-ci réchauffe et assure le confort par basse température. Son choix ne doit donc pas se faire au hasard. Il est essentiel de prendre en compte divers critères. Parmi les points essentiels à considérer figurent le traitement anti acariens, la taille de la couette et son garnissage.

L’enveloppe de la couette, barrière anti-acariens

Le mieux serait de visiter ce site pour plus de détails sur les effets des acariens. Il faut juste savoir que ces arachnides microscopiques se développent facilement dans la literie. Aussi, la couette à choisir doit être un modèle anti acariens. Ici, il faudra surtout se pencher sur l’enveloppe de la couette. C’est la première barrière anti-acarien. Les spécialistes recommandent une enveloppe naturelle 100 % coton. Cette matière favorise la respiration du garnissage de la couette. Il est également important de miser sur un tissage serré afin d’éviter la pénétration des acariens dans le textile. Les meilleurs tissages anti acariens sont de 101 fils/cm2.

La taille de la couette

Sur le marché, les couettes sont proposées en 4 dimensions standards : 140 x 200 cm, 200 x 200 cm, 220 x 240 cm et 240 x 260 cm. Avant de choisir sa couette, il faut alors tenir en compte l’utilisation de celle-ci.

La dimension du lit figure également parmi les critères de base. Les spécialistes dans le domaine recommandent de prévoir un rebord de 30 cm sur chaque côté pour que l’air ne puisse pas entrer durant sommeil. Concrètement, pour un lit une place, une couette de 140 x 200 cm ou 200 x 200 cm. Les dimensions de 200 x 200 cm ou 240 x 220 cm sont en revanche adaptées pour un lit de deux places.

Pour un lit de deux places de 160 cm, une couette de 240 x 220cm ou 260 x 240 cm sera adaptée. Avec les plus grands lits de 180 cm et plus, le mieux serait de miser sur des dimensions de 260 x 240 cm.

Le garnissage de la couette

Pour assurer le confort de l’utilisateur, une couette profite d’une garniture. Celle-ci peut être du duvet naturel ou une matière synthétique. La garniture joue un rôle important dans l’utilisation du linge. En effet, elle va conditionner la chaleur, l’entretien, le gonflant et la longévité de la couette.

Une couette  en duvet est intéressante à mesure qu’elle garde l’utilisateur bien au chaud et le protège de l’humidité. De plus, elle profite d’une meilleure longévité par rapport à un modèle synthétique. La couette à garnissage naturelle est également appréciée pour son gonflant et la chaleur qu’elle apporte. Elle possède des propriétés thermorégulatrices. Aussi, la couette en duvet est parfaite pour les personnes qui transpirent beaucoup la nuit.

La couette en synthétique est en revanche composée de fibres synthétiques. En général, elle répond aux besoins des utilisateurs, notamment avec le traitement anti-acariens, la thermorégulation, la légèreté et le gonflant. Ce type de couette est surtout recommandé pour les personnes sujettes à diverses allergies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close